Les Chefs-d'œuvre de la grotte de Lascaux à Genève

Une grande exposition consacrée aux chefs-d’œuvre de Lascaux est présentée cet automne à Genève. Par la diversité et la qualité de ses œuvres, cette grotte ornée du Paléolithique est l’une des plus importantes au monde. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les reproductions grandeur nature des fresques réalisées pour l’exposition itinérante permettront aux visiteurs de saisir la splendeur de la grotte de Lascaux, fermée depuis 1963. Présentée pour la première fois en Suisse, cette exposition interactive est à découvrir à Palexpo du 2 octobre 2015 au 17 janvier 2016.

Les animaux représentés sur les parois de la grotte de Lascaux sont célèbres dans le monde entier. Cerfs, chevaux, aurochs, bisons… leurs couleurs et leur mystère fascinent et questionnent nos origines. Découvertes en 1940, ces peintures murales sont considérées comme un trésor de l’art paléolithique et attirent les foules. Victime de son succès, le site du sud-ouest de la France est fermé au public en 1963 afin de préserver les fresques, fragilisées par le passage de centaines de milliers de visiteurs. L’UNESCO inscrit la grotte de Lascaux au patrimoine mondial en 1979. Le Conseil général de Dordogne, initiateur du projet Lascaux – Exposition internationale, décide trente ans plus tard de faire sortir l’une des plus célèbres grottes ornées du monde de son écrin périgourdin et de la présenter hors de France dans une remarquable exposition itinérante.

L’exposition sera présentée pour la première fois en Suisse. Reconstituées au millimètre près, les reproductions grandeur nature de cette grotte fabuleuse révèleront au public une partie de la splendeur d’un site préservé et dévoileront les secrets des chefs-d’œuvre peints par nos ancêtres les Cro-Magnon il y a 200 siècles. Un magnifique voyage dans le temps!

L’histoire interactive de Lascaux

L’exposition se déploie sur près de 4000 m2 et présente l’histoire de la grotte. Elle commence par l’aventure incroyable des quatre jeunes découvreurs de Lascaux en 1940. Un film en 3D projeté sur écran géant et des maquettes des différentes couloirs de la grotte permettent de comprendre la structure des salles sous-terraines. Point d’orgue de la visite : la reproduction des cinq scènes de la Nef et du Puits.

La suite de l’exposition aborde les mystères de Lascaux. Des écrans tactiles et un film permettent au public de saisir les détails des fresques et en livrent les secrets. Sur un mur animé, des spécialistes renommés, artistes-peintres, scientifiques et philosophes, livrent leurs témoignages.

Cinq scènes extraordinaires

Les scènes représentées dans l’exposition proviennent surtout de la Nef, la plus longue partie peinte de la grotte. Elle abrite la frise des bouquetins, visible lorsque la paroi est plongée dans le noir, la frise des cinq cerfs, dont les têtes fines et majestueuses semblent émerger de l’eau, le célèbre panneau des deux bisons et la frise de la vache noire, dont le ventre énorme cache un troupeau de chevaux. La scène du Puits est également représentée : on y découvre le seul humain dessiné de Lascaux, en prise avec un bœuf mortellement blessé.

Toutes les peintures ont été reproduites en taille réelle, fidèles en tous points aux originaux. Les artistes-peintres ont utilisés des pigments naturels. Par la technique dite du voile de pierre, les parois sur lesquelles prend place cet incroyable bestiaire ont été reproduites de façon à recréer les volumes exacts avec lesquels les premiers artistes de l’Humanité ont joué.

Collaboration avec les Musées locaux

L’exposition s’enrichit à Genève des contributions du Museum d’histoire naturelle et du Musée d’Art et d’Histoire. Les visiteurs pourront ainsi découvrir un campement Cro-Magnon surprenant de réalisme et s’étonner des découvertes préhistoriques du site de Veyrier.